Karpov contre Kasparov : Le grand antagonisme

Karpov contre Kasparov : Le grand antagonisme

de lecture

La rivalité entre ces deux géants est unes des histoire les plus palpitante du monde des échecs, mais aussi pour toute la société sportive internationale. Leur antagonisme, de 1984 à 1991, a été vu par tous. En d'autres termes, c'est l'hostilité la plus grande et la plus intense de l'histoire d'un jeu de société, une opposition pleine de scandales, de controverses politiques et de talents.

Anatoly Karpov est né dans une famille typique de l'époque de l'Union soviétique ; il n'était donc qu'un jeune homme ordinaire qui cherchait à atteindre ses objectifs. Cependant, Kasparov était un explosif, passionné, rebelle, essayant toujours de s'opposer et d'imposer ses propres idées.

Garry né a à Bakou en Azerbaïdjan, était jusqu'à présent il était sous pression du gouvernement pour son activité dissidente.

Leur 2 personnalité étaient totalement opposées,

Karpov contre Kasparov

En 1975, Bobby Fischer a refusé de courir contre Karpov afin de défendre son titre. En conséquence, Karpov a été automatiquement couronné champion du monde. Les gens ont commencé à spéculer sur l'héritage de Karpov. Speculant  Karpov ne serait que champion d'échecs par simple coup de chance.

Quoi qu'il en soit, Karpov gagnait tout le monde à cette époque, et même 3 ans plus tard, il défendait son titre contre l'un des plus grands joueurs d'échecs de tous les temps, Viktor Korchnoi.

 

La première rencontre entre Kaprov et Kasparov

La première fois que Karpov et Kasparov se sont affrontés, en 1975, n'était qu'en match amical pour les 8 meilleurs jeunes de l'Union soviétique. Comme le dit Kasparov, il a fini sa partie au dernier moment et il a été très difficile de persister contre le champion du monde en titre dans le jeu en un contre un, il a donc manqué quelque chose et perd son premier match comme Kaprov.

En 1983, Kasparov a remporte le tournoi des candidats en battant des joueurs comme Korchnoi et l'ex-champion Vasiliy Smyslov. Le 9 septembre 1984, à Moscou, a lieu le match pour le titre.

Kaprov - Kasparov

Le match a eu lieu dans les conditions déterminées : qui gagne 6 matchs, gagne le championnat. Après 9 matchs, le score est de 4-0 pour le champion en titre : Karpov a joué avec Kasparov comme un chat aurait joué avec une souris.

L'entraîneur de Karpov, Alexander Nikitin, a déclaré qu'il s'agissait d'une victoire psychologique, car Karpov a lu dans l'esprit de Kasparov en obtenant les indices fournis par les émotions de Kasparov. Après avoir perdu 4 matchs, Kasparov a essayé de gagner du temps et d'apprendre comment battre Kaproc.

 

Dans la foulée, 17 tirages successifs ont eu lieu. Puis Karpov a gagne, mais encore fallait-il que Karpov gagne encore un match. supplémentaire  Kasparov a renversé la vapeur de manière inattendue, en conservant sa tactique. Il a fait match nul et a finalement gagné 5 à 3.

Après cela, la FIDE a officiellement ajourné le match en disant que les joueurs étaient épuisés et ne pouvaient plus continuer à jouer. Néanmoins, Kasparov cesse brusquement la conférence de presse et s'oppose à la décision en déduisant que cette décision est politique et qu'il ne l'accepte pas.

Pourtant, le match est annulé et la FIDE prévoit d'en organiser un autre dans 7 mois, toujours à Moscou. Cette fois, les règles ont été modifiées. Le match ne peut pas être joué plus de 24 fois, et en cas de match nul, le vainqueur sera le champion en titre.

Ainsi, Kasparov devait battre son rival en 24 parties pour lui voler le titre de champion. Le 3 septembre 1985, le match resulte par la vitoire de Kasparov. Néanmoins, Karpov remporte les 4e et 5e matchs.

Les 3 matchs suivants, très prolifiques, furent remportés par Kasparov. Karpov parvient à rééquilibrer le score lors du 22e match. C'est 4-3 pour un concurrent, et c'est le dernier 24ème match. Regardez cette partie intense, où Kasparov a osé jouer la défence sicilienne Najdorf avec les Noirs alors même qu'il avait besoin que d'un match nul.

Kasparov est devenu le plus jeune champion du monde de tous les temps : 22 ans, 6 mois et 27 jours.

Selon les règle de la FIDE, le perdant du titre peut defier celui qui lui à fait perdre son titre afin de le reprendre. Karpov se sert de ce droit en 1986, lorsque le premier match a eu lieu dans deux villes : Londres et Moscou, en 1987, à Séville, et en 1991, à New York et Lyon. Cependant Kaprov reste vaincu et ne récupère pas son titre.

Kasparov a été extrêmement solide et décisif. Selon les rumeurs, Beliavsky, qui était censé entraîner Kasparov, a espionné Garry pendant ses préparatifs et a envoyé des informations à Karpov. Pourtant, cela n'a cependant pas suffi pour le vaincre.

Quatre championnats incroyables en 4 ans ! Cela ne s'était jamais produit auparavant et ne se reproduira plus jamais. La statistique complète entre les deux est de 25 victoires pour Karpov, 37 victoires pour Kasparov, et 105 nuls.

 

En 2005, Kasparov a annoncé sa retraite après avoir remporté le tournoi de Linares. Il a créé un parti politique et se rebelle constamment contre le régime de Vladimir Poutine. En 2007, il a été arrêté et libéré en peu de temps. Karpov demanda à jouer contre son rival de toujours en prison, mais la police lui interdit.

Kasparov a beaucoup apprécié le geste. Aujourd'hui, Kasparov vit à l'étranger et Karpov et se concentre surtout sur la politique. Tous deux font de la promotion des échecs, écrivent des livres sur le sujet, et animent parfois des cours d'échecs. La dernière fois qu'ils se sont rencontrés dans un match en blitz, en 2009, Kasparov a battu Karpov une nouvelle fois, cette fois-ci sur le score de 9-3. La plus grande rivalité de l'histoire des échecs est terminée. 

Kaprov - Kasparov


Recevez nos articles dans votre boite email.