Echecs aléatoires fischer - random fischer

Echecs aléatoires fischer - random fischer

de lecture

Les échecs aléatoires apppelés Fischer Random ou bien échecs 960 sont une variante de jeu imaginée par Bobby Fischer, ancien champion du monde et légende des échecs.

Bobby Fischer

Bobby Fischer

Principe des échecs aléatoires Fischer

Les règles du jeu sont les mêmes que celles des échecs standard, toutes les pièces se déplacent de la même manière, le roque est permis.

Mais le jeu diffère de manière importante:  les pièces ont été mélangées au hasard sur le dernier rang de chaque joueur. Ceci est fait afin de réduire l'impact de la théorie des ouvertures.

Les parties se terminent selon les méthodes traditionnelles de l'échec et mat, de l'impasse ou de la fin du temps aloué.

Les Fous doivent toujours être sur des couleurs opposées dans la position initiale du jeu d'échecs960.
Le roi doit se trouver entre les Tours pour conserver la possibilité de roquer dans les deux sens. Cela signifie qu'un Roi ne peut être placé qu'entre les cases b1 et g1 ou b8 et g8 pour les Noirs.

Cela signifie que quelle que soit la position du Roi et de la Tour, les règles standards du roque s'appliquent. Il doit être le premier coup du Roi et de la Tour, le Roi ne peut pas entrer ou sortir de l'échec, et il ne peut y avoir aucune pièce sur une case que l'une ou l'autre des pièces traverse.
Le roi et la tour terminent le processus de roque là où ils le feraient dans une partie d'échecs standard. Exemple : Même si un roi blanc est sur b1 et une tour sur e1, le roque implique de traîner le roi blanc sur g1 (sa case de destination finale), ce qui déplacera automatiquement la tour blanche de e1 à f1, car les Blancs auront toujours le roi sur g1 et la tour sur f1 dans la position finale du roque. Voir ici pour plus d'explications sur le roque en 960

 

Histoire des échecs aléatoire Fischer

Les échecs aléatoires de Fischer sont une variante des échecs à désordre, qui avait été suggérée dès 1792 avec des parties jouées dès 1842. Si Fischer a fixé les règles des échecs Fischer aléatoires" actuels, l'idée elle même n'est pas nouvelle. La modification de Fischer "impose certaines restrictions, sans doute une amélioration par rapport à l'anarchie du jeu entièrement aléatoire dans lequel un joueur est presque certain de commencer avec un avantage".

Bobby Fischer a commencé à développer sa nouvelle version des échecs après le match retour de 1992 avec Boris Spassky. Le résultat a été la formulation des règles du jeu d'échecs aléatoire de Fischer en septembre 1993, présentées officiellement au public le 19 juin 1996 à Buenos Aires, en Argentine.

Fischer - Spassky

L'objectif de Fischer était d'éliminer ce qu'il considérait comme la domination complète de la préparation des ouvertures aux échecs classiques, en la remplaçant par la créativité et le talent. Sa conviction que les Russes truquaient les parties internationales lui a également fourni une motivation. Dans une situation où la position de départ est aléatoire, il serait impossible de fixer chaque coup de la partie. Comme le "livre des ouvertures" pour 960 systèmes d'ouverture possibles serait trop difficile à consacrer à la mémoire, les joueurs doivent créer chaque coup à l'origine. Dès le premier coup, les deux joueurs doivent concevoir des stratégies originales et ne peuvent pas utiliser des modèles bien établis. Fischer pensait que l'élimination des coups mémorisés du livre permettrait d'égaliser le terrain de jeu.

 

Championnat du monde d'échecs Fischer Random

Les premiers championnats du monde d'échecs Fischer random officiellement reconnus par la FIDE ont été annoncés le 20 avril 2019 et se sont terminés le 2 novembre 2019. Wesley So a battu Magnus Carlsen 13,5-2,5 dans la dernière ronde, et est devenu le premier champion du monde de Fischer Random Chess.

Championnat du monde d'échecs Fischer Random

Match Magnus - Wesley.

Photo Fédération Internationale d'échec

Lors de l'annonce, le président de la FIDE, Arkady Dvorkovich, a commenté

"C'est un coup sans précédent que la Fédération internationale des échecs reconnaisse une nouvelle variété d'échecs, c'est donc une décision qui a dû être mûrement réfléchie. Mais nous pensons que le Fischer Random est une innovation positive : Elle injecte de nouvelles énergies et un nouvel enthousiasme dans notre jeu, mais en même temps, elle ne signifie pas une rupture avec nos échecs classiques et leur tradition. C'est probablement pour cette raison que le jeu d'échecs Fischer Random a gagné les faveurs de la communauté échiquéenne, y compris celles des meilleurs joueurs et du champion du monde lui-même. La FIDE ne pouvait pas l'ignorer : Il était temps d'embrasser et d'intégrer cette modalité des échecs".

 

Points de vue des grands maîtres sur la variante Fischer

La proposition de M. Fischer de "nouveaux échecs" a suscite encore de nombreses opinions de la part des grands maîtres.

Garry Kasparov

"Bien sûr, que les gens n'aiment pas l’inhabituel, cela les pousse à réflechir. C'est  bien pour ça qu'il vaut mieux commencer la partie à partir d'une position aléatoire"

Garry Kasparov


"Si elle est acceptée sur le plan professionnel, cette innovation signifierait un retour à l'âge d'or des échecs : l'âge de l'innocence et de la créativité reviendra, sans que nous perdions aucun des attraits essentiels du jeu que nous aimons".

Valery Salov

"Plus de théorie signifie plus de créativité."

Artur Yusupov


"le jeu est bien meilleur que les échecs traditionnels car vous n'avez pas besoin d'analyser ou de mémoriser des ouvertures de livres. Par conséquent, votre jeu devient vraiment créatif et réel".

Svetozar Gligorić

"Enfin, on n'est plus obligé de passer toute la nuit à se préoccuper des premiers coups de l'adversaire suivant. La meilleure préparation consiste simplement à bien dormir !"

Péter Lékó

 

 

Variantes du random fisher

échecs 480

Contrairement aux échecs aléatoires de Fischer, la position finale après un roque aux Échecs480 ne sera généralement pas la même que la position finale d'un coup de roque aux échecs traditionnels.


La variante des échecs "Chess480"  suit les règles des échecs960 à l'exception des règles du roque. Bien qu'une partie de Chess480 puisse commencer avec n'importe laquelle des 960 positions de départ, les règles du roque sont symétriques (alors que les règles du roque de Chess960 ne le sont pas), de sorte que les positions en miroir ont des stratégies identiques ; il n'y a donc que 480 positions effectivement différentes. Le nombre de positions de départ pourrait être réduit à 480 sans perdre aucune possibilité, par exemple en exigeant que le roi blanc commence sur une case claire (ou sombre).
L'autre difference de nomenclature "Chess480" : la reine blanche est toujours à la gauche du roi blanc.

échecs 480

Double Fischer random chess

Identique au Fischer random chess, sauf que les positions de départ des Blancs et des Noirs ne se reflètent pas.

Échecs transcendantaux (ou CT)

Identique au double Fischer aléatoire, moins la restriction que le roi se trouve entre les tours, et qu'il n'y a pas de possibilitée de roquer. La variante Enchère TC introduit le concept d'enchère (offrant des coups supplémentaires pour le droit de choisir le camp).

Shuffle chess

La variante parentale des échecs aléatoires de Fischer. Il n'y a pas de restrictions sur les traînées de fond, le roque n'étant possible que lorsque le roi et la tour sont sur leurs cases de départ traditionnelles.


Recevez nos articles dans votre boite email.